Je suis hip hop,  je suis classique,  je suis afro,  je suis  contempo-reine, jazz, moderne, latine, swing, acrobatique, de salon, sportive, artistiques, folkloriques,  tribales,  primitive,   primordiale.

 

Je suis la danse et je vous écris.

Je peux être majeure pour les uns, mineure pour les autres. Pourtant,  je suis partout:  le moindre geste,  le moindre mouvement…

Je fais partie intégrante de votre corps dans votre quotidien sans même que vous l'imaginiez.

Je voyage à travers les continents, à travers les âges et les cultures sans distinction de couleurs de peau.

Je donne du bonheur. Je crée du lien (un lien précieux, nécessaire, unique)

Je suis la danse et je m'écrie.

J'exprime, je vibre, j'aime, je montre, je tremble, je trouble, j'explose, et j'expose les corps, les rires, les larmes, les sentiments… la vie.

Je suis un art vivant et on m'immobilise.

Je suis la danse et, intérieurement, je crie.

Je suis une complicité d'amoureux à leur mariage,

je suis un voyage assis dans un fauteuil,

je suis une étoile à l'Opéra,

je suis un ascenseur social dans les quartiers,

je suis un chef d'œuvre sur une toile de cinéma,

un flash mob dans les rues,

une mode sur les réseaux sociaux,

une chance pour les musées,

une source d'inspiration pour la publicité,

un support pour la musique,

 

Je suis la danse et on m'interdit .